Ma définition de la Sophrologie

La sophrologie est une pédagogie qui vise l’autonomie et l’intuition. Le sophrologue transmet, par l’entraînement, une méthode qui allie le corps et le psychisme. Il utilise des relaxations dynamiques, assises ou debout, et des techniques spécifiques à des intentions précises comme, se préparer pour une épreuve, améliorer sa qualité de sommeil, mieux vivre avec une douleur chronique, se détacher d’une addiction, ou encore renforcer sa confiance en soi et sa créativité.

Très utilisée en préparation à l’accouchement ou dans l’entraînement sportif, la sophrologie accompagne de plus en plus de protocoles médicaux en préparation d’une opération, en suite de soins ou encore en complément de thérapies.

sophrologie en carte mentale

 
C’est un entraînement à la conscience

Des ressentis par les cinq sens

Des émotions

Des capacités, ressources et potentiels

La séance

En groupe dans une perspective de bien-être, ou en individuel pour un temps d’écoute active et de concentration sur un objectif personnalisé, la séance de sophrologie est un temps pour soi, reproductible au quotidien par la répétition des techniques apprises en séance.

Par des respirations calmes et la concentration sur les sensations, le corps se libère des tensions et la conscience délaisse les pensées automatiques pour mieux accueillir les émotions et la mobilisation des capacités internes.

La respiration est l’ancre de l’instant présent.
Elle n’est jamais dans le passé ni dans le futur. Elle permet de vivre la présence immédiate du corps et de la conscience.

 Dans un premier temps

 Le sophrologue écoute la demande d’accompagnement.

 Dans un deuxième temps

Il explique et montre la séance, puis guide par sa voix la relaxation et les techniques d’activations des ressources internes.
Vous restez conscient(e) durant toute la séance et pouvez stopper à tout moment.

 Dans un troisième temps

Le sophrologue vous invite à un dialogue
sur vos ressentis. 

enfant personnes agees sophrologie

Pour les enfants et les personnes âgées, les séances sont adaptées aux capacités motrices et aux différents niveaux de concentration liés à l’âge. Cela prend souvent la forme d’exercices très courts, centrés sur la prise de conscience du schéma corporel, de la respiration, ou bien pour entraîner les capacités de concentration. L’imaginaire prend une large place avec par exemple, les contes sophrologiques, qui permettent de vivre une histoire en état de relaxation dynamique.

Pour les enfants, un cahier leur permet de faire le lien entre les séances et sert également d’interface éventuel avec la famille mais aussi l’école si besoin.

Aux origines

À l’origine, la sophrologie est conçue par Alfonso Caycedo, dans une perspective de dévoilement de la conscience, et complètement ancrée dans la pensée phénoménologique. La phénoménologie est un courant philosophique initié par E. Husserl et qui a par exemple inspiré Claude Lévi-Strauss célèbre anthropologue et ethnologue Français.
Dans « les méditations cartésiennes », Husserl propose un retour à l’essence même de toute chose et se donne comme méthode la réduction de tout savoir et tout jugement.

En séance de sophrologie, cela se matérialise par l’accueil inconditionnel de ce qui est vécu et exprimé en séance, sans analyse ni jugement.

Conçue pour être vécue en groupe, dans une perspective d’entraînement régulier et dans une progression pédagogique, la méthode est cependant adaptable pour des objectifs individuels qui se verront alors renforcés par la pratique collective.
Cette méthode est le résultat d’une synthèse de pratiques orientales et occidentales, comme les différentes formes de Yoga, les marches méditatives, les méditations bouddhistes et zen ainsi que l’hypnose, le training autogène et bien d’autres.

soleil meditation les sens en soi sophrologie landes bearn

Plus d’informations

Questions – Réponses

De la préparation de la naissance à la fin de vie, la sophrologie accompagne toutes les étapes d’une vie. Il suffit de pouvoir suivre des consignes orales simples pour s’investir et vivre une séance.

C’est une attention particulière au contenu informatif et affectif de la parole de l’autre, pour lui proposer un reflet neutre (sans le juger ni le conseiller) de ce qu’il ou elle pense et ressent. C’est mettre en mots ce qui est exprimé de manière tacite pour faire avancer le processus de cheminement de la pensée.

Une première phase d’écoute est mise en place par le sophrologue, puis une relaxation dynamique debout ou assis ou en alternance des deux, et enfin un dialogue pour partager l’expérience vécue.

La sophrologie utilise des relaxations dynamiques en posture debout ou assise, et en alternance des deux. Le sophrologue guide par sa voix l’expérience individuelle mais l’individu est libre de suivre ou non les propositions énoncées.

En sophrologie, il n’y a que quatre postures différentes: debout, assis en fond de siège, assis en bord de siège et assis en cavalier.

La sophrologie a pour base philosophique la phénoménologie, qui recherche la suspension de tout jugement et le retour aux choses elles-mêmes. Il n’y a pas de modification de l’état de conscience autre qu’un état de détente.

Les personnes ayant un traitement thérapeutique doivent mettre le médecin traitant en lien avec le sophrologue.

Il est difficile de fixer un nombre de séance car chaque personne vient avec ses propres besoins, son vécu et ses limites.

C’est un sophrologue certifié au Registre National des Compétences Professionnelles. Il est diplômé d’une école référencée et habilitée à présenter ses candidats aux jurys de la Commission Nationale des Compétences Professionnelles, qui valide le parcours de formation, le stage de pratique professionnelle, le rapport de stage et le prévisionnel d’installation.

Certains psychologues se forment à la sophrologie.
Le sophrologue, lui,  est un professionnel de la relation d’aide, il doit avoir acquis dans sa formation les compétences pour une écoute active.

Fermer le menu